15 août 2007

Je pourrais appeller cet article "Zeroes"...

... mais ça serait vraiment lame de ma part tant ce jeu de mot minable est usité et pourri jusqu'à la moelle.

Cela dit, çà ne change absolument pas le fait que si je me suis levé d'aussi bonne heure ce matin avec une motivation flamboyante pour rédiger un article sur ce pauvre petit blog délaissé pour cause de vacances palpitantes, c'est pour déverser un flot d'excréments bien mérité sur une série que les médias français se sont mis en tête d'encenser comme si elle était le messie. En même temps, dans un pays ou " A la recherche de la Nouvelle Star " fait un audimat pareil, à quoi pouvait-on s'attendre ?

Heroes donc, est une série télévisée médiocre qui a vu le jour sur les écrans americains pendant la rentrée 2006. Son concept est extrêmement AUDACIEUX puisqu'il s'agit de suivre les aventures de super-heros qui ont des super-pouvoirs qui combattent le Mal tout en étant plus ou moins poursuivi par une drole d'agence gouvernementale.

hp
Hayden Pannetiere, la seule et unique raison qui pourrait vous pousser à regarder Heroes.


J'entends un peu partout de grands experts me dire que Heroes est une série au rythme palpitant . C'est tout à fait vrai çà : quel rythme palpitant dans Heroes ! Il se passe tellement de choses en un seul épisode qu'on a un peu de mal à se rendre compte qu'ils ne durent que 40 minutes. Beaucoup trop pour que la série garde un structure, une ligne claire , et surtout, SURTOUT , UNE PUTAIN D'ONCE DE COHERENCE SCENARISTIQUE !



Moi aussi, je peux vous ecrire des histoires ou il se passe plein de trucs rapidement, dans un monde merveilleux ou les jet privés semblent t'embarquer de Las Vegas à New York en un battement de sourcils, et surtout OU LES EVENEMENTS TRAGIQUES QUI SE DEROULENT N'ONT ABSOLUMENT AUCUN IMPACT SUR LA PSYCHOLOGIE DES PESONNAGES ! Ah çà, oui, ils sont pas du genre à vivre dans le passé, nos Heroes. Eux, ils seraient plutot du genre à se foutre complétement qu'ils viennent de se faire enlever par des types louches, à nous péter les couilles avec des cas de conscience autour de vol de diamants puis a oublier tout çà l'episode suivant, et A VOIR LEUR MEUF SE FAIRE FROIDEMENT ASSASSINER SOUS LEURS YEUX SANS QUE CA LEUR FASSE FREMIR LE MOINDRE POIL PUBIEN. Alors oui évidemment, en travaillant comme çà, il y a moyen d'enchaîner rapidement les évènements. Le problème c'est qu'ils sont tous autant de coup de katana dans la mare.



Je crois qu'on va passer rapidement sur l'aspect visuel de la série. Les décors sont moches et les effets spéciaux sont abominables ; il n'y a pas vraiment de quoi épiloguer d'avantage.  (LAWL la scène ou le mec à tête de chihuahua explose la maison des Bennett est le truc le plus hideux que j'ai vu depuis Mutant-X)



J'entends aussi dire que le scènario de Heroes est "bien ficelé" . Oh, mais c'est un euphémisme : à ce tarif là, il est ligoté, baillonnée et il a un pieu en étain dans le cul. "Mais oui, disent nos héromanes, le scènario a été écrit par un VRAI scènariste de comics : Jeph Loeb !!"

Jeph_loeb
Jeph Loeb : ou a quoi ressemblerait Gerard Miller sous cortizone.

AH AH AH !! Oui, c'est vrai, Jeph Loeb, le mec qui a écrit "Spider-Man : Blue", un magnifique résumé resucé des années soixante-dix ; mais qui est surtout renommé pour être l'artisan principal de "Infinite Crisis" , la passionante saga DC dans laquelle, vous savez, tous les mondes parrallèles qui avaient fusionné dans les eighties se dispatchent grâce au plan machiavélique d'un Evil Superman venu d'un obscur monde banni...
....PrrrWAHAHAHAHA !! QUAND ON S Y CONNAIT UN TANT SOIT PEU EN COMICS, JEPH LOEB EST UN NOM QUI EVOQUE IRREMEDIABLEMENT LE FROMAGE !



Et ca se voit dans Heroes !
Pouvez-vous me citer un plotkey fracassant de Heroes qui ne soit pas du type "Je suis ton père" ? Au début de la série, on apprend que Compagny Man est le père de Claire. Puis plus tard, on apprend que non, qu'en fait son vrai père, c'est Nathan. On apprend que le père de Hiro mouille jusqu'au cou dans tout ce bordel (même si visiblement aucun scénariste ne s'est mis d'accord sur son role exact AH AH !) . On apprend que la mère des Petrelli est une salope. Magnifique tout çà, QUEL DOMMAGE QUE STAR WARS SOIT PASSE AVANT !

Les personnages sont tous aussi charismatiques que les autres : Mohinder Surech, un scientifique indi qui ne remarque pas que le Monde entier se fait assassiner sous ses yeux, Hiro Nakamura qui est persuadé pour une raison très obscure que voler un katana rouillé dans un musée lui rendra ses pouvoirs, et surtout, le magnifique Peter Petrelli, qui en plus de n'avoir aucune prestance, se paye également le luxe d'etre tout à fait crétin.
A noter également leurs super-pouvoirs d'une originalité assez spéctaculaire : vol, super-force, controle du temps, phase à travers les murs, telepathie, shape-shifting... Heureusement qu'il y a du Think Tank autour du gros Loeb quand même !





C'est à ce moment que le lectorat inexistant de ce blog m'interrompt et me hurle :
" Eh, mais dis donc, enculé de Jérusalem, qui tu es pour te foutre de la gueule de ce concept ? Ca serait pas toi, qui, il y a quelques années, abreuvait sous un autre pseudo nos Internetz des épisodes gerbants de cette immonde série textuelle que l'on nomme "La Main".  ?"

Ah ah ah. En effet. Cela dit, moi, j'ai des excuses :
- J'étais jeune.
- Je n'étais pas payé.
- J'ai inventé des super pouvoirs rigolos
- J'ai fait du Fisc le pire ennemi de mes personnages.

Mais pour les petits malins qui aiment dire "Fait mieux avant de critiquer" , je vous le dis : Si je repart sur une nouvelle série avec un nouveau concept en récupérant le meilleur de ce qui a été fait dans La Main : alors oui, je peux écrire un scènario bien meilleur que celui de Heroes. Avec une main dans le dos et une courgette dans le cul.

Je n'ai jamais eu une très haute opinion de mon travail, mais faut pas pousser quand même !

Posté par Spider Jerusalem à 09:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Je pourrais appeller cet article "Zeroes"...

    Bonjour ici !
    Félicitation pour le blog et vos articles.
    C'est un réel bonheur de venir vous lire très souvent.
    A bientot

    Posté par plombiercolombes, 19 février 2011 à 10:58 | | Répondre
  • bah, c'est vrai qu'au final, j'en suis ressorti un peu mitigé.

    C'est con, parce que les premiers épisodes, si on excepte l'abondance de personnages, bah je les trouve vraiment bien. Disons qu'on a l'impression qu'il y a quelque chose d'énorme derrière tout ça. Le problème, c'est qu'apparemment, les types ont voulu en garder trop pour la saison 2, ce qui fait que le dernier épisode par exemple est un florilège de cliffhangers un peu relous.

    Mais bon comme je le dis, la série a un début plutôt sympathique, et le passage dans le futur vers la fin m'a plutôt plu, aussi. C'est juste dommage que tout ne soit pas forcémment bien ficelé.

    Posté par Tchako, 16 août 2007 à 01:04 | | Répondre
  • Même remarque. J'étais emballé au début et j'ai trouvé que ca se dégradait a chaque épisode.

    Posté par Zali L. Falcam, 06 septembre 2007 à 13:45 | | Répondre
Nouveau commentaire